AsteroidZ

Pour continuer dans les classiques, mais avec un projet autrement plus ambitieux (9 fiches avec beaucoup plus de blocs), voici Asteroids.

On peut bien sûr alléger en enlevant quelques effets graphiques, mais le projet a quand même une certaine ampleur, il sera à déconseiller aux débutants. En fin de cycle 4, ce sera déjà un bel objectif.

L’algorithme de traversée d’écran est déjà intéressant en soi : disparaitre sur un bord pour réapparaitre en face sur l’autre bord, on travaille bien les coordonnées dans un repère.

La structure générale présente beaucoup de scripts lancés par le drapeau et avec des boucles « répéter indéfiniment ». Cela permet de mieux gérer les appuis sur les touches ou les clones des astéroïdes. Cette notion de clonage est clairement ce qu’il y a de plus difficile pour Scratch étant donné qu’il est difficile d’agir dessus et de la déboguer. C’est très différent du fait d’avoir plusieurs lutins. De mémoire, on peut en avoir jusqu’à 200 en tout.

On notera l’astuce du laser, qui est tout le temps caché ; il n’apparait et n’est placé où est le vaisseau que lorsqu’on tire. D’ailleurs si vous voulez des tirs en rafales, ce n’est pas très compliqué à gérer en générant plutôt des clones, à la manière des astéroïdes.

Le projet de départ est disponible ici.

Un projet final est disponible là.

Bon courage pour la réalisation et comme d’habitude pour la personnalisation et le réglage du gameplay.