SpriteBox : Code Hour

Ou comment Mario trouve de l’aide par algorithme.

Exemple en langage iconique. Ici une boucle.

On savait que le(les?) développeur de Lightbot était sur un nouveau projet. À l’occasion de la journée du code, on a donc eu droit à une version light idéale pour animer une Heure du Code.
Le but de ce nouveau jeu est de diriger votre personnage dans des décors à la Mario : scrolling horizontal, on grimpe sur les cases carrées du décor, on saute par dessus les précipices et on saute en tapant avec sa tête sur des carrés flottant dans l’air. Pour l’instant, pas encore d’ennemis avec lesquels jouer à saute-mouton. Quelques étoiles à ramasser pour terminer les niveaux.
La particularité du jeu se trouve dans le personnage qui accompagne votre avatar : Sprite. Ce dernier va exécuter des ordres pour modifier les décors, en gros, rajouter pour rendre certaines parties du niveau accessibles ou effacer des blocs pour débloquer des passages. Ces ordres sont écrits dans un programme. Tout vous est bien entendu expliqué au fur et à mesure. Ce programme peut être iconique ou dans une syntaxe Swift.

Exemple en Swift, ici la main vous explique que vous pouvez déplacer les instructions dans le programme.

On a 4 niveaux pour cette version light. On n’aborde pas encore des notions très compliquées d’algorithmique, juste des boucles et même des boucles imbriquées. On peut même croiser quelques effets de bords et des boucles de profondeurs 3 si on veut optimiser le programme. À ce sujet, Peut importe le code exact de votre programme, pourvu que le résultat soit le même.

 

[EDIT]. : La version complète est disponible depuis début septembre 2017