Lightbot

IMG_0655Initiation lumineuse aux algorithmes.

Dans le cadre du dossier de la science informatique à l’école, je vais parler d’abord de l’ancêtre : Lightbot. C’est un jeu qui existe déjà depuis un bon petit moment en version Flash. On peut même retrouver une version encore plus ancienne ici : Light-Bot version 1.

Il s’agit de diriger un robot pour qu’il allume les cases bleues d’un terrain de jeu pouvant aller jusqu’à une taille de 8 par 8. Pour le diriger tout se fait par une liste des instructions que vous lui donner et qu’il va suivre dès que vous appuyez sur la flèche Verte du « Exécute ».

Quelles instructions peut-on programmer ? :

  • Avancer,
  • Activer la case,
  • Tourner vers la gauche, Tourner vers la droite,
  • Monter/descendre une marche,
  • Appeler une procédure.

Activer la case peut être utile à plusieurs choses :

  • Allumer la case bleue (je rappelle que c’est le but du jeu),
  • Activer un ascenseur,
  • Activer un téléporteur,
  • Colorier le robot (cela servira pour la partie des actions conditionnelles).

IMG_0656Hélas, la « mémoire » est très limitée : 12 instructions pour le programme principal et 8 pour chacune des 2 procédures disponibles. Et cela c’est dans le meilleur des cas. Chaque tableau étant une énigme, il s’agit de faire avec des contraintes spécifiques. La progressivité est excellente même si elle est un peu rapide, et le tutoriel vous accompagne tout le long des 6 parties : Bases, Procédures, Surcharge, Boucles, Conditions, Défis. Il n’y a que sur certains tableaux que des conditions supplémentaires sont ajoutées, ils vous rapporteront des étoiles pour établir la qualité de vos programmes sans vous bloquer à un niveau particulier.  Vous n’aurez véritablement terminé le jeu que lorsque vous aurez collectionné toutes les étoiles.

La culture algorithmique étant ce qu’elle est, autant vous dire que même les adultes vont suer avant de réussir les 50 tableaux disponibles sur l’application. Le plus délicat seront sans doute les actions conditionnelles qui ne sont pas évidentes à comprendre dans leur principe. La limitation des instructions (nécessaire pour forcer l’utilisation des procédures et des boucles) est également très forte, et il faut optimiser au maximum le peu d’espace que l’on a. C’est une des différences fondamentales avec la programmation informatique de haut niveau où la mémoire est maintenant quasiment illimitée.

Capture d’écran 2014-08-14 à 20.13.09Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site officiel. Vous y trouverez une version « Hour of Code » qui vous permettra de découvrir rapidement comment cela fonctionne sans acheter l’application (disponible aussi gratuitement en version iPad). Les enseignants trouveront de la documentation d’accompagnement particulièrement préparée à leur attention. Vous pouvez même inscrire votre école pour participer à des compétitions amicales.

Un exploitation pour les Défi TICE du 92 en avait été faite en 2011. Une douzaine de classe avait répondu aux 6 énigmes proposées, grâce à la version Flash en ligne qui permet de créer ses propres niveaux.

À signaler que l’application iPad permet de choisir une langue parmi 13 disponibles.